The Answer à La Maroquinerie - 28/01/2012

Par Peg | le 10/02/2012 | Les autres articles sur le Hard Rock

On ne le répétera jamais assez, les petites salles parisiennes regorgent d’affiches de qualité. Néanmoins, le public se veut manifestement timide et fort peu enclin à se déplacer à la recherche de nouvelles trouvailles. Pourtant, certaines dates se devraient d’afficher sold out dés l’annonce de la mise en vente des billets. Et pour cause, La « tant aimée » maroquinerie, dont la qualité de la programmation décroit depuis près de deux ans, se voit renaitre de ses cendres lorsque elle accueille un groupe explosif tel que The Answer.
The Answer à La Maroquinerie - 28/01/2012 Ces petits gars de Belfast au style d’une incroyable sincérité puisée dans leurs racines insulaires enflamment et redorent le blason et l’atmosphère de ce lieu en totale perdition. Découverte par certains en juin 2009, en première partie du groupe légendaire à l’acronyme emprunté au courant alternatif et continu, ou dénichée par d’autres au dernier Hellfest, cette formation mériterait pourtant bel et bien de se voir attribuer une place nettement plus importante au billboard de la scène Rockn’Roll actuelle.

On en conviendra volontiers, c’est à la prestation scénique qu’on évalue la maturité et la raison d’être in-fine d’une formation. Parfois, même une décade de pérégrination scénique ne suffit pas à nous en convaincre. Mais nos Irlandais sont dotés d’une indéniable et puissante intention, d’une vive envie de partager avec leur public toute la sueur d’un Rock n’ Roll gras, terreux, mature et parfois subtil comme on l’aime. C’est cette heure et demi de vibration si familières à nous autres héritiers de l’ère flamboyante des 70s’, qui confirme l’envergure et le potentiel d’un groupe de scène sans équivoque.

Venus présenter avec enthousiasme leur troisième opus "Revival" dont ils interprètent plus de la moitié des morceaux, ils livrent des titres tels que « Nowhere Freeway » en version acoustique, «New Day Rising », ou encore le fulminant « Waste Your Tears » en guise d’ultime salve. Ne manquant pas de se mêler à la foule au son de « Preachin' » tiré de l’album "Rise", Cormac Neeson, frontman au charisme indéniable, fédère et entraine sa solide formation et par la même occasion les quelques quatre cent auditeurs dans une envolée tintée de blues rock inspiré et de hard rock volcanique.

On écoute et on s’incline face tant de munificence, on en redemande mais ils ne sont déjà plus là… L’Irlande est une contrée à l’histoire douloureuse ou la musique est une institution, voire une raison d’être. Elle recèle des plaisirs confidentiels inattendus qu’elle conserve égoïstement, probablement pour ne pas pervertir son âme singulière ou tout simplement par humilité.

En attendant, touchant un public de plus en plus large par delà leurs frontières, The Answer ne semble pas prêt à abandonner leur identité qui leur confère une dimension toute autre et qui nous guidera dès leur retour tout droit dans la fosse dans l’espoir d’étreindre à nouveau la sincérité et l’authenticité d’un Rock n roll bouillonnant !
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.