The Answer + Black Stone Cherry – Cabaret Sauvage – 20/10/2014

Par Scred | le 25/10/2014 | Les autres articles sur le Métal

Bonne Réponse
Quelle est la différence entre un bon groupe et un grand groupe ? La réponse à cette question nous a été donnée ce soir par une poignée d’irlandais assurant la première partie d’une machine de guerre américaine bien huilée… Ou comment The Answer a volé la vedette à Black Stone Cherry qui, de manière assez comique, avait réalisé la même opération aux dépends d’Alter Bridge il y a quelques années ! Mais nous y reviendrons.

Soirée rock à l’ancienne au Cabaret Sauvage donc, nos fiers garçons du Kentucky ayant eu la bonne idée de venir se produire dans cette salle sublime, perdue au cœur du parc de La Villette. Ambiance baroque, taille humaine, scène proche du public et teintures rouges à gogo, le Cabaret Sauvage est probablement l’une des salle les plus agréables et chaleureuses de la capitale, qu’il me soit permis d’en faire mention ici.

D’autant plus que la dernière fois que j’avais eu le plaisir de voir Black Stone Cherry sur scène, c’était lors de la dernière tournée d’Alter Bridge où le groupe assurait l’ouverture des hostilités pour la bande de Myles Kennedy. Sans surprise, ce soir là ils avaient littéralement volé le show à leur tête d’affiche par leur sincérité et leur énergie, contrastant assez nettement avec l’enthousiasme mou du groupe pour lequel ils étaient censés chauffer l’ambiance.

Rebelote ce soir, sauf que cette fois-ci, les rôles sont inversés… Ce n’est d’ailleurs pas la faute de Black Stone Cherry qui délivrera un concert plus que réussi, toujours empreint de cette générosité mentionnée plus haut, toujours pêchu, alignant les singles de leur jeune carrière (« Rain Wizard », « Blind Man », « In my Blood ») comme des titres plus confidentiels tels que « Like I Roll » ou encore le très bon « Hollywood In Kentucky » tiré de leur dernier album et assez caractéristique du virage country rock opéré par le groupe de Chris Robertson dont la voix reste impressionnante de justesse et d’émotion…

Non, le problème vient du fait que malgré toutes ces qualités évidentes, il manqua à ce concert un petit grain de folie, une exubérance rock n’ roll, le petit truc qui fait qu’on n’a pas l’impression d’assister à quelque chose de carré, ce je ne sais quoi qui habite justement The Answer et qui fait toute la différence…

The Answer… Longue histoire d’amour avec votre serviteur depuis leur concert d’ouverture pour AC/DC en 2009, les mecs avaient conquis tout le monde ! Une poignée d’albums plus tard, le groupe n’a pas explosé comme je l’avais espéré, ce qui ne les a pas empêché de conserver tout leur potentiel, quelque part entre l’élégance rock de Zeppelin et l’authenticité sulfureuse des Black Crowes, chacune de leurs productions vinyliques valant leur pesant de décibels parfumés à la Guiness.

Tel est d’ailleurs le cas de « New Horizon », leur nouvel album paru il y a quelques semaines, digne rejeton du très bon « Revival » (2011), dont ils joueront quelques titres (« New Horizon », « Spectacular ») entrecoupés de leurs déjà classiques « Under The Sky », « Demon Eyes » ou encore « Preachin’ ». L’ami Cormac Neeson, fidèle à lui même, vampirise la scène et nous offrira une parfaite illustration de ce que le rock n’ roll a de meilleur lorsqu’on lui lâche un peu la bride, sensation de liberté, éclate totale, rien à foutre du lendemain, en avant les enfants ! Au final, c’est bien cette prestation que l’on retiendra de notre soirée, et qui nous fera saliver en attendant que les irlandais reviennent pour défendre leur nouvel opus avec un concert complet…


Photos
© P.Cremin - www.blackstage-photography.com
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.