Royal Republic - "We are the Royal"

Par Scred | le 04/01/2011 | Les autres articles sur le Rock

Carré de rois
Attention talent ! Royal Republic ne paye pas de mine avec son rock garage hérité de la vague de groupes en « The » (Hives, Strokes) qui inonda le marché il y a quelques années, mais ces petits gars venus de Suède pourraient bien créer la surprise de ce début d’année. Rien de révolutionnaire, et pour cause, juste du rock dopé aux hormones adolescentes avec un petit truc en plus qui tient en trois lettres, FUN !
Royal Republic - "We are the Royal" Malgré un patronyme aux accents politiques, ne cherchez pas de slogan dans la musique de Royal Republic, le groupe n’a aucun message particulier à faire passer. L’idée principale est de s’éclater, point à la ligne ! Avec des morceaux dépassant rarement les deux minutes, on va directement à l’essentiel et ce dès « We are the Royal », le titre qui ouvre les hostilités. Un riff d’une simplicité qui frise la caricature, une batterie tonitruante et une voix qui sature, tous les ingrédients sont présents pour taper du pied et hocher la tête en rythme.

Quelques morceaux sortent du lot immédiatement, tel ce « All because of you » (premier single extrait de l’album) avec son refrain emprunté à Offspring redoutablement efficace ou encore « Cry baby cry » qui fera les beaux jours des vidéos de skateurs à n’en pas douter. C’est carré, direct et rafraichissant, la production tient la route et on a jamais envie de sauter une chanson (en même temps avec deux minutes de moyenne, on a pas trop le temps !)

Ne cherchez pas un quelconque rapport entre « Tommy Gun » et le morceau du même titre de The Clash, renseignements prit auprès des intéressés, ils ont découvert la chanson sur internet après avec écrit leur propre version ! C’est tellement touchant de naïveté qu’on ne peut que les croire… Insouciance de la jeunesse, qui se traduit par des chansons comme « Underwear » aux paroles improbables mais au rythme diablement entrainant.

Mention spéciale au titre qui clôt l’album cependant, « OIOIOI » (qui n’a rien à avoir avec le cri de guerre des skinheads mais qui signifie « oh fuck ! » en suédois), une chanson qui ouvre d’autres perspectives à la musique de Royal Republic, plus complexe et infiniment plus intéressante avec sa lente montée en puissance.

Non, décidément, ces mecs n’ont rien inventé et se foutent royalement (c’est le cas de le dire) de l’avenir et de ce que l’on peut penser d’eux. Mais bon, on a toujours besoin d’un petit groupe bourré d’énergie qui prend son pied sur scène en chantant des chansons idiotes alors pourquoi pas eux ?
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.