Lordi - Hellfest 2013

Par Manue Fée C. | le 09/10/2013 | Les autres articles sur le Métal

Dimanche 23 Juin 2013 - Mainstage 2
La performance Monster Metal du groupe finlandais Lordi (on se demande encore comment ils arrivent à jouer sous leurs dix kilos de costumes), inoubliable vainqueur de l'Eurovision en 2006, c'est un pur moment de récréation régressive. Ça transforme la Mainstage 2 en un genre de Disneyland du cauchemar. Une sorte de “Nightmare before Xmass” drôlatique-gore. Les détracteurs sont nombreux, et pour apprécier, il suffit de le prendre au second degré, et bon sang que ça marche. Très visuel, très dynamique, Lordi c'est une véritable usine à tubes, qui font taper du pied et remuer les popotins. Les refrains, très vite retenus, sont entonnés à tue-tête par ceux qui seront restés devant pour profiter du show une fois la simple curiosité passée. En effet, au bout de quelques morceaux, le parterre s'est peut être un peu clairsemé, mais l'ambiance est hyper bon-enfant, et le public reviendra au rendez-vous avant la fin du show, attiré par les fumigènes, les étincelles, les danseuses zombie-punk sexy cracheuses de feu, et les gestes obscènes commandés par le frontman monstrueux, à la grosse voix rocailleuse tout droit sortie des enfers. Les titres "Who's Your Daddy?", "Hard Rock Hallelujah" et "Would You Love a Monsterman?" sont hyper efficaces. Jay Jay French, de Twisted Sister, apparaît rapidement sur "It Snows in Hell". Les accessoires animent la petite boutique des horreurs : sur "I'm The Best" notre frontman se voit remettre un diadème et une écharpe de miss. Il se promène avec un sceau rempli de membres coupés et un tablier de boucher. Se coiffe d'une tête de loup, d'un bonnet de nuit, ou d'un masque de peau humaine. Brandit sa hache, son sceptre de crâne, ou son bazooka fumigène. Déploie ses ailes de chauve-souris. Invite la faucheuse dans la danse. Et fait chanter “Fuck you asshole, fuck you asshole”, le majeur dressé, à des centaines de personnes.
Même si la dimension musicale proposée par le combo n'est pas des plus enlevées, et que les ficelles du spectacle doivent, à la longue, finir par lasser, la mise en scène de chaque morceau est vraiment attractive, et le freak show fait son effet. Une belle claque comme découverte, et un moment vraiment festif. Le Lordi Horror Picture Show est à voir, sans hésitation!




Setlist Lordi – Hellfest 2013

Intro (God Of Thunder, Kiss)
SCG6: Otus' Butcher Clinic
We're Not Bad for the Kids (We're Worse)
Bringing Back the Balls to Rock
The Riff
Who's Your Daddy? (feat. Nympherno)
Blood Red Sandman
It Snows in Hell ( feat. Jay Jay French (Twisted Sister))
Drum Solo
Supermonstars (The Anthem of the Phantoms)
I'm the Best
Guitar Solo (Wheel of Torture)
They Only Come Out at Night
Devil Is a Loser
Hard Rock Hallelujah

Rappel :
Sincerely With Love (feat. Nympherno)
Would You Love a Monsterman?



Photos
© Aimeji / Julien Mecchi - http://www.aimeji.com/


    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.