John Lennon, une bibliographie

Par Scred | le 07/10/2010 | Les autres articles sur le Rock

Paperback Reader
Avec Elvis Presley et Michael Jackson, John Lennon et les Beatles doivent être les artistes qui firent l’objet du plus grand nombre de publications, pour le meilleur comme pour le pire. Voici donc une petite sélection des ouvrages que tout amateur se doit de posséder absolument.
John Lennon, une bibliographie A tout seigneur tout honneur, John Lennon était lui-même un auteur fantasque au-delà des textes de ses chansons. Il a publié deux recueils de poésies, textes divers et dessins, intitulés « In his own write » (1964) et « A spaniard in the work » (1965), tous deux réédités en français dans un livre unique, « Un glaçon dans le vent » préfacé par Paul McCartney aux éditions Le Castor Astral. Entre les Monty Pythons et Lewis Carroll, on y découvre un Lennon à la plume drôle et légère, totalement indispensable. Signalons aussi « La ballade de John et Yoko », un livre paru en 1986 qui regroupe des textes écrits par Lennon entre 1976 et 1980, plus introspectif et moins exubérant.

Autre témoignage précieux, « The Beatles Anthology » aux éditions du Seuil regroupe sur 350 pages les déclarations des Beatles depuis leurs premières interviews jusqu’à la fin du groupe en 1970, traduites par les bons soins de Philippe Paringaux. Le livre se présente comme un enchaînement de citations et permet de saisir l’état d’esprit d’un groupe qui prend conscience petit à petit qu’il est en train de changer le monde, quelque part entre 1966 et 1968.

Si les Beatles révolutionnèrent la musique et les mentalités, ce n’est pas seulement par l’originalité de leurs mélodies et la force de leurs textes, mais également grâce au son de leurs albums, un son dont est responsable pour une bonne partie Geoff Emerick, l’ingénieur du son des studios Abbey Road qui a publié cette année « En studio avec les Beatles » aux éditions Le Mot et le Reste. Plus qu’une analyse technique de la façon dont les Beatles travaillaient, c’est une véritable plongée au cœur d’une famille artistique avec un regard sans complaisance sur les rapports qu’entretenaient les quatre garçons dans le vent entre eux, la domination de Lennon et de McCartney sur la petite troupe, etc. Tout simplement passionnant.

En ce qui concerne les biographies consacrées à la vie (et surtout la mort, il faut bien l’avouer) de John Lennon, la liste est trop longue pour les citer toutes, je vous ai donc choisi celle qui me semble la meilleure, « John Lennon : une vie » par les deux Philippe, Norman et Paringaux, un pavé de 900 pages paru aux éditions Robert Laffont.

Au rayon curiosités enfin, citons deux ouvrages qui approchent le sujet d’une manière originale. « Unfinished Music » tout d’abord est le catalogue officiel de l’exposition John Lennon qui s’est tenue d’octobre 2005 à juin 2006 à la Cité de la Musique de Paris. Regroupant photos, analyses thématiques et témoignages, c’est un livre complet qui se lit comme on se promène dans un musée.

Enfin, « Lennon, la légende » de James Henke aux éditions du Seuil est un livre un peu spécial appartenant à la collection « Images et mots » qui mélange textes et fac-similés de documents d’époque. Ainsi, on y retrouvera de nombreuses reproductions de textes de chansons écrites de la main de Lennon (« In my life », « Day tripper », « Lucy in the sky with diamonds », « Instant Karma »), des cartes de visites, des tickets de concert, des dessins, etc. Anecdotique mais amusant !

Bonne lecture…
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.