Jim Morrison pardonné par le gouverneur de Floride

Par Scred | le 18/11/2010 | Les autres articles sur le Rock

La vérité nue
Mieux vaut tard que jamais! Le gouverneur de Floride Charlie Crist a décidé d'accorder un pardon posthume à Jim Morrison, condamné pour exhibitionnisme dans son état après le célèbre concert donné par les Doors en mars 1969 au Dinner Key Auditorium de Miami.
Jim Morrison pardonné par le gouverneur de Floride Le gouverneur a expliqué que les preuves retenues contre Jim Morrison au moment de son procès (le témoignage d'un policier, rappelons-le) n'étaient manifestement pas suffisantes pour prononcer une condamnation et que celle-ci avait été obtenue suite à une vendetta personnelle du procureur de l'époque qui haïssait l'icône de la contre-culture.

Ce pardon n'est pas qu'anecdotique, la condamnation de Morrison avait en effet eu des conséquences dramatiques sur la carrière des Doors (annulation de concerts, dont leur probable participation au festival de Woodstock), conséquences qui ont précipité la séparation du groupe de l'aveu même de Ray Manzarek.

Quarante ans plus tard, Charlie Crist déclare qu'en tant qu'ancien procureur, son devoir n'est pas tant de faire condamner des coupables mais surtout d'éviter et de corriger les erreurs judiciaires, ce sera donc bientôt chose faite.
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.