Iron Maiden révèle un premier extrait de "The Final Frontier"

Par Scred | le 10/06/2010 | Les autres articles sur le Métal

El Dorado
Iron Maiden vient de dévoiler la pochette de leur prochain album à paraitre cet été, "The Final Frontier", une pochette illustrée par Melvyn Grant qui remplace pour l'occasion Derek Riggs aux pinceaux (espérons que cela ne soit que temporaire).
Iron Maiden révèle un premier extrait de "The Final Frontier" Vu le titre de l'album, une référence explicite à la célèbre phrase qui introduisait chaque épisode de la série Star Trek, l'ambiance spatiale avec aliens sanguinolents et squelettes des similis prédators n'étonnera personne... On pourra juste regretter le côté un peu trop "comics" du design général qui contraste avec le style beaucoup plus sombre et inquiétant de Derek Riggs, un style qui a beaucoup contribué au succès d'Iron Maiden.

Mais bon, le plus important est ailleurs, comme la vérité et la planète d'origine des Envahisseurs, car Iron Maiden nous offre pour l'occasion et en avant-première un extrait de "The Final Frontier" intitulé "El Dorado"! (téléchargeable gratuitement sur le site d'Iron Maiden)

Et pour tout vous dire, je ne sais pas trop quoi faire de ce morceau...

Le truc commence presque comme "Hit the Lights" de Metallica, une explosion de décibels en forme d'intro, suivie par un riff de basse assassin qui évoque plutôt Motörhead pour le coup. Le son est brut de décoffrage et rappelle la production de l'album "No Prayer for the dying" ou alors carrément "Killers".

Bruce Dickinson ne lâche jamais vraiment sa voix, pas d'envolée lyrique au programme, il ne chante presque pas en fait, se contentant d'un slam à la tonalité lugubre. Autant dire qu'Iron Maiden semble avoir abandonné toute influence progressive sur cet "El Dorado", ici point de solo à rallonge ou de breaks en cascade, c'est du brutal et de l'épuré!

Reste à savoir si l'album sera du même calibre mais avec ces fous d'anglais, on ne peut jamais savoir... A suivre.
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.