Interview Crossfaith - Hellfest 2014

Par Finnlord | le 23/12/2014 | Les autres articles sur le Métal

C'est dans l'espace presse du festival nous avons rencontré deux des membres du groupe japonais Crossfaith pour un échange malheureusement bref du fait de la barrière de la langue. Des tas de questions et surtout de réponses en suspens. Une interview à compléter donc lors d'un de leur prochains passage à Paris. D'ici là on aura parfait notre niveau de Japonais. Plutôt deux fois qu'une!
Interview Crossfaith - Hellfest 2014 Salut Messieurs, pouvez vous vous présenter pour nos lecteurs ?
Hey, c’est Hiroki, je suis guitariste de Crossfaith et voici Tatsuya, batteur du groupe


Votre nouvel opus vient de sortir, avez-vous des bons retours?
Oui, nous avons essayé de nouvelles choses dans ce nouvel album comme par exemple le chant pour Takemura, et pour moi, la batterie encore plus rapide.


Quelles sont vos principales influences lorsque vous composez vos morceaux ?
Il y a tant de groupes ! On peut citer Slipknot et Zombie, deux gros groupes aussi connus en France je suppose, sinon de la musique actuelle, et de la musique Metal.


En Europe, on ne connait que peu de groupes japonais. Mais ya-t-il une scène électo-metal au Japon ? Car on connait du Metal japonais assez particulier du type Blood Stained Child, BabyMetal… qu’en pensez-vous ?
Actuellement, il y a plutôt une scène mix et techno au Japon, la scène Metal est vraiment insignifiante. Mais on peut tout de même dire qu’il y a quelques bons groupes.


C’est assez insolite de voir un groupe tel que Crossfaith en France, et je pense que vous avez un public assez particulier ici. Est-ce le même type de public au Japon ?
Non ce n’est pas le même type de fans. Comment pourrait-on dire, au Japon, ils sont plus… il y a plus de distance avec les artistes. Ici, ils n’ont pas peur de venir à vous et de dire « eh eh !!! », je trouve ça cool. Au Japon, ils sont plus silencieux, font moins de bruits quand ils écoutent, sont plus « polis », c’est là la différence majeure.


Avez-vous le sentiment d’apporter de votre culture dans votre musique ? Comment ? Car vos clips sont assez spécifiques, c’est un travail impressionnant…
Nous avons grandi en écoutant de la musique japonaise, et nous en écoutons encore parfois aujourd’hui, voilà…


Avez-vous un message pour vos fans français ?
Le nouvel album Apocalyze arrive, et je suis sûr qu’il va faire jackpot ! Sinon on va revenir bientôt, très bientôt même, et on espère vous revoir vite.


Dernière question, qu’écoutez-vous quand vous voyagez ? Dans l’avion ?
Rob zombie parfois.


Interview par Finnlord et Simoff
Retranscription Camille S.
En partenariat avec Throne of Thanatos

Photo
© P.Cremin - www.blackstage-photography.com
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.