Hellfest 2016

Hellfest 2016

Hellfest 2016 - Day 3

Ecrit par GnoK | 22/09/2016 | Concert

Dimanche 19 Juin

La nuit de samedi à dimanche a été encore plus courte que la veille. Peut-on vraiment parler de nuit quand on somnole moins de cinq heures sans rêve ? Bon vu ce que mon informateur du camping m’a rapporté, j’ai au moins eu la chance de pas être tombé dans un traquenard. Plus précisément une embuscade. Mon indic se baladait avec un de ses potes et ils tombent nez à nez sur une énorme botte de foin au milieu du chemin. Un type court et se jette dans la paille, surgit alors de nulle part une bande de bandits de grand chemin qui le roue (gentiment) de coup de pied, transformant l’infortuné en un épouvantail de chaume. Ouais donc comme je disais, je m’en sors bien avec ma courte nuit.


Hellfest 2016

Hellfest 2016 - Day 0

Ecrit par GnoK | 19/09/2016 | Concert

Clisson et lumières

Les rares personnes qui suivraient mes pérégrinations seront déçues, d’un point de vue mécanique le trajet a été fort banal. Le covoituRAGE s’est bien passé, entre deux morceaux de hardcore et de pagan. Plus nous nous rapprochions du Fest plus les aires d’autoroutes ressemblaient à un pèlerinage de métalleux sur la route de St Jack Da Compostelle. Les derniers kilomètres furent les plus ubuesques. C’est simple, les bouchons nous ont fait passer plus de temps à faire les 5 dernières bornes que le trajet Paris-Nantes. Quelques heures (et surtout quelques bières) plus tard nous nous extirpâmes du parking boueux pour commencer la longue et morne marche jusqu’aux portes du festival. Heureusement de joyeux lurons égayèrent notre lente progression en ponctuant notre parcours de punchlines mémorables. Petit florilège : « Tu peux chercher mon portefeuille et de la beuh ?», « J’peux pisser dans ton gobelet ?», « Mets ta bite sur mon épaule », « Y’a vraiment des mecs bizarres »,« C’est sympa, j’aime bien cette ambiance »


Hellfest 2016

Chroniques du Hellfest 2016 Part 2 – Samedi 18 Juin 2016

Ecrit par Scred | 29/06/2016 | Concert

Lemmy hear some noise !

Laissez-moi vous parler de la statue du commandeur… Non, pas celle qui revient d’entre les morts pour emmener Don Giovanni expier ses fautes en enfer, celle du commandeur Lemmy, qui vient faire exactement l’inverse pour ses fidèles présents au Hellfest ! Haute de quinze mètres, elle représente le leader de Motörhead basse en bandoulière, un sceptre siglé Hellfest à la main, faisant le signe de la bête de l’autre et servira désormais de lieu de recueillement (et de point de rencontre) pour les festivaliers !