Hellfest 2014 – De retour en terre sainte

Par Finnlord | le 20/06/2014 | Les autres articles sur le Métal

Des milliers de pèlerins se rassemblent pour célébrer la grande messe annuelle
L'arrivée au Hellfest s'est bien déroulée. Après une route sans encombre, nous tombons dans des bouchons dans les derniers kilomètres avant Clisson. Le festival rameute du métalleux de toute place et de toute nationalité, il suffit pour cela de lire les plaques des voitures et minibus aux alentours. Cela n'est pas nouveau, mais semble s'accentuer, prouvant la reconnaissance internationale du festival. Le passage pour l'obtention du sacré Graal. Non, pardon, « sacré bracelet du festival ! » se fait rapidement. 
Et il faut de suite insister sur cette arrivée, la décoration est tout bonnement somptueuse : La guitare tant attendue plane sur le rond-point. Puis nous découvrons Hell City Square... La ville.

Notre ville idéale que le Hellfest a concrétisée pour nous, simples mortels. Une déco tout à fait soignée qui fait se sentir « bien revenu chez soi ».

Entre King Kong qui surplombe Decibel Rebel, un crâne magnifique sur lequel se posent des papillons, le magasin HYRAW... Ca envoie, et dès que la nuit tombe, telle une fête foraine pour métalleux (dont on attend bien sûr la grande roue), tout s'illumine. 
Pour installer tout cela, nos organisateurs ont dû revoir le site... Ainsi, le Market est à côté de l'entrée et est pris d'assaut dès le jeudi soir. Une passerelle surplombe la route. Belle passerelle mais ouh la la ! Quand les viandes saoules vont être majoritaires, cela va devenir compliqué de grimper une côte qui ne sera pas celle du Rhône ! 
De l'autre côté encore un mini Market, le Corner (rempli soit dit en passant) le bar, la banque des jetons, le tout constamment sous le joug de hordes de métalleux assoiffés par la chaleur environnante !

Puis derrière se trouve le camping. Bien décidés à rejoindre le reste de l'équipe Throne Of Thanatos auprès des tentes, il nous faudra pas loin de 10 minutes du bar jusqu'aux toiles... preuve que le site est grand. 
Malgré cet agrandissement spatial, le site, dès le jeudi est bondé ! Des amis arrivés à 16 heures se retrouvent au fond du festival, des métalleux partout s'entrechoquent en toute amitié pour pouvoir se déplacer sur le site. Les allées, pour les milliers de metalleux déjà présents, semblent exiguës. Avec l’arrivée du reste du public, nous verrons donc dans les jours à venir comment les festivaliers se réapproprieront le site !

Une chose est sûre, le Hellfest est à nouveau ouvert, « enfin ! » diront la plupart des personnes présentes. Et avec cette nouvelle édition, le beau temps, la bonne humeur, la bonne bière et le bon son seront au rendez-vous !


Par Throne Of Thanatos
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.