David Gilmour retrouve Roger Waters sur scène

Par Scred | le 13/07/2010 | Les autres articles sur le Rock

Au pied du mur...
C'est le genre de réunion de famille à laquelle on aurait tous adoré assister.
David Gilmour retrouve Roger Waters sur scène Le 10 juillet dernier, la tête et le cœur de Pink Floyd ont offert à un public abasourdi une prestation surprise à l'occasion d'un concert au profit des enfants réfugiés de Palestine.

L'évènement était d'importance puisque les deux hommes ne s'était plus retrouvés côte à côte sur scène depuis le fameux "Live 8" de 2005 où il avaient enterré en public plusieurs décennies de brouille, et ce pour la bonne cause...

Cette fois encore, la cause était excellente. La Palestine étant l'un des rares pays au monde devant encore supporter le poids d'un "mur de la honte", il était tout naturel pour Gilmour et Waters de reprendre deux titres de l'album mythique "The Wall", "Confortably Numb" et bien sûr "Another brick in the Wall part 2". Le tandem reconstitué a également joué la tendre ballade "Wish you were here" ainsi que le titre de Phil Spector, "To know him is to love him", une chanson qui servait aux Pink Floyd à faire leur balance pendant la grande époque, clin d'oeil pour les amateurs donc...

Beaucoup de rumeurs ont circulé autour de la participation de David Gilmour à la tournée "The Wall" organisée par Roger Waters pour les 30 ans de la sortie de l'album, rumeurs confirmées par Waters qui admet l'avoir proposé à son ancien guitariste, ce dernier ayant malheureusement décliné l'offre, preuve qu'il est vraiment passé à autre chose (ou que les souvenirs désastreux de la tournée originale lui ont servi de leçon, même 30 ans plus tard!)

Toujours est-il que ce petit concert impromptu aura eu le mérite de faire vivre un moment presque historique aux 200 personnes qui y ont assisté, et de réunir 350 000 £ au profit des enfants de Palestine.
Money? It's a hit!
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.