Cult of Luna - Hellfest 2013

Par Manue Fée C. | le 22/10/2013 | Les autres articles sur le Métal

Dimanche 23 Juin - Valley
Dans l'ombre de la Valley du Hellfest, Cult Of Luna s’est posé. Faisant résonner l’intro sombre et plannante “The One” de leur dernier opus, “Vertikal”, sorti cette année, le 25 janvier dernier.
Cult of Luna - Hellfest 2013 Une seule batterie installée pour ce soir, au lieu des deux séries de percussions habituelles. Le déluge de décibels, tantôt énergique et agressif, plus souvent profond et hypnotique, berce la fosse de ses puissant riffs, relevés par touches de sonorités électro. Le mur de lumières stromboscopiques qui l'accompagne termine de nous faire entrer dans la transe. L’ambiance est sombre, pesante, elle prend aux tripes et appuie sur les émotions en une catharsis sonore massive. Chose remarquable, le son est plutôt propre et distinct sous le chapiteau de la Valley, permettant vraiment d'apprécier les subtilités des compositions. Les suédois assurent un show millimétré, qui fait la part belle aux albums "Vertikal", évidemment, ainsi qu'à "Eternal Kingdom" et "Somewhere Along The Highway". “Salvation” et “Beyond”? Le temps est limité, surtout avec une setlist proposant des morceaux d'une durée moyenne de dix à quinze minutes, voire facilement plus. Dommage que ce soit si court, on en aurait bien aussi dégusté une tranche. Le chant est puissant, et le rythme lourd, morne, qui dégage cette sensation de fatigue et de lâcher prise, d'un poid hypnotisant qui nous tient jusqu'au final de chaque morceau, comme dans celui, épique, de “Ghost Trail”, accelérant progressivement, vous prennant et ne vous lachant pas un instant, jusqu'à l'ultime écho de sa dernière note. Les morceaux sont lancinants, mais bourrés d'énergie. Le son que Cult of Luna nous offre joue sur cette dualité, passant de moments violents et saturés, à d'autres arrangements très mélodiques et progressifs. Dans l'auditoire on se sent comme bercés, transportés dans un ailleurs par cette transe sonore hypnotique, et comme libérés et vidés de toutes tensions, et rechargeant les batteries au passage.
Comme après une séance de relaxation, un instant de transition est
ensuite nécessaire pour regagner la terre et la réalité du moment
après ce set au Postcore atmosphérique des plus prenant.


Setlist Cult Of Luna – Hellfest 2013

The One
I: The Weapon
Ghost Trail
Finland
Vicarious Redemption
Dark City, Dead Man
Owlwood
Disharmonia
In Awe Of



Photo
© John Gallardo 2013

https://www.facebook.com/JohnGallardoPhotography

Lien vers les autres photos du set:
http://www.shootmeagain.com/photos/3831_cultofluna_clisson_22-06-2013


Lien Flikr:
http://www.flickr.com/photos/lechamo/
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.