Chroniques du Hellfest 2011 - Intermède

Par Scred | le 23/06/2011 | Les autres articles sur le Métal

Hommage à Patrick Roy
Je ne pouvais décemment pas vous parler de ce deuxième jour de festival sans mentionner l'hommage rendu par le Hellfest à son plus grand supporter, le député socialiste Patrick Roy, décédé le 2 mai 2011... Et comme l'homme le mérite amplement, il aura droit à un article pour lui tout seul.
Chroniques du Hellfest 2011 - Intermède Patrick Roy n'était pas un député comme les autres... Epris de musique métal depuis toujours, il était monté au créneau l'an passé lorsque un collectif d'associations qui n'ont de chrétiennes que le nom avaient commencé à menacer les organisateurs du Hellfest de porter plainte contre le festival qu'elles considéraient comme sataniste et incitateur à la violence.

Emmenée par la pitoyable Christine Boutin qui, une fois de plus, aurait mieux fait de la fermer, et par le très douteux Philippe De Villiers, la contestation avait été jusqu'aux tribunaux qui, dans leur grande sagesse, avaient expliqué à ces grenouilles de bénitier qu'ils avaient mieux à faire que de rétablir un semblant d'Inquisition... Mais voilà, cela ne suffisait pas, et la mère Boutin avait tenté une manoeuvre aussi tordue que dégueulasse en essayant d'intimider certains sponsors du Hellfest, espérant torpiller le festival en passant par le porte-monnaie.

C'est à ce moment là que Patrick Roy avait fait entendre sa voix à l'assemblée nationale, et c'est cette voix qui résonne une fois de plus à 1h du matin alors que nous nous regroupons devant l'écran géant positionné entre les deux Main Stages qui retransmet l'intervention du député devant les parlementaires... Déjà malade, l'image de cet homme qui se bat pour notre musique nous touche au coeur et je sens déjà quelques picotements dans le fond de ma gorge.

Mais ce n'est rien à côté de l'émotion qui submerge les quelques 70 000 personnes restées pour célébrer cet hommage lorsque retentissent les premières notes de l'intro de "For those about to rock (we salute you)" d'AC/DC alors que défilent sur l'écran des images montrant Patrick Roy lors de chacun de ses passages au Hellfest les années précédentes. Le choix de la chanson avait été laissé aux internautes et personnellement, j'avais choisi "Stairway To Heaven" mais devant la puissance dégagée par le titre des australiens, je me rend compte que j'avais fait fausse route.

Un feu d'artifice coloré à dominante rouge et or accompagne la chanson et je ne saurai vous décrire le mélange de joie et de tristesse que nous ressentons tous lorsque, au moment des refrains, chacun de nous lève les yeux aux ciel, le poing tendu, en criant "we salute you"... A ce moment là, nous espérons tous qu'il y a une vie après la mort et que Patrick Roy entend notre voix, notre détresse, notre amour et notre gratitude.

Les légendaires coups de canons présents sur le titre d'AC/DC se répercutent dans la nuit, accompagnés par des explosions de lumière, et nous enterrons un ami, un frère, l'un des représentants du peuple français le plus digne de ce nom qui soit... Un grand merci aux organisateurs du festival pour ce moment rare, qui démontre si besoin était que le Hellfest n'est pas un festival comme les autres.

Patrick, nous te saluons.



    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.