Black Country Communion- "Live Over Europe"

Par Scred | le 08/11/2011 | Les autres articles sur le Hard Rock

Missionnaires
Si vous êtes des lecteurs réguliers de notre petite feuille de chou virtuelle, alors vous savez tout l’intérêt que nous portons à Black Country Communion, le groupe emmené par le toujours vert Glenn Hughes (ex Deep Purple), le prodige du blues Joe Bonamassa, Derek Sherinian (Dream Theater) et Jason Bonham, véritable résurrection de son Bonzo de père qui fût, mais dois-je le rappeler, le frappe de mule derrière chaque chanson de Led Zeppelin.
Black Country Communion- "Live Over Europe" Pour les autres, petit résumé des épisodes précédents… Black Country Communion n’est autre que la réunion opportune de glorieuses individualités désireuses de ressusciter l’esprit d’un rock n’ roll classique pratiqué par les mastodontes des années 70, mastodontes auxquels la moitié du groupe est déjà plus ou moins lié puisque Glenn Hughes fût le chanteur et bassaiste de Deep Purple pendant la période « Burn » et que Jason… ben voilà quoi !

Si vous ajoutez à cela l’éternelle fascination que Joe Bonamassa voue à Jimmy Page, encouragé dans cette voie par le cinquième homme de Black Country Communion, le producteur Kevin Shirley qui est, dans l’ombre de sa cave, à l’origine de la création du groupe, vous commencerez à avoir une petite idée de l’ambiance…

Et en parlant d’ambiance, Black Country Communion est venu goûter à celle qui règne dans les salles et les festivals européens l’an passé et en a donc tiré un film, deux heures de concert reprenant fidèlement la setlist que le groupe nous avait offert lors de son passage au Bataclan en juillet dernier, les gros plans et le flou artistique en plus ! On se serait d’ailleurs bien passé de certains effets de style tentés par le caméraman, le gars s’imaginant certainement avoir affaire à un groupe de rock progressif mais enfin…

Au moins, les couleurs explosent, surtout celles de la veste de Glenn Hughes et de sa mythique basse Fender rouge, tout comme celles des multiples guitares que Joe Bonamassa exhibe pendant le concert, une frénésie que le guitariste explique par son obsession des six cordes qu’il collectionne avidement (et par certains détails mineurs liés à l’accordage sur certains morceaux) dans un petit documentaire sympathique constituant le bonus du DVD.

Je dis bien LE bonus car, si l’on excepte une série de photos tout à fait plaisantes, ce « Live Over Europe » est bien pauvre en gâteries, au point même qu’il est dénué de sous-titres ! On aurait adoré quelques répétitions en studio, des extraits de showcases, une petite démo de Joe qui adore se filmer en train de jouer des didacticiels, le CD ausio du concert bref, un peu plus de contenu ! Mais je pinaille car après tout, l’essentiel d’un DVD live, c’est le live et pour cela, « Live Over Europe » remplit parfaitement sa mission.

Dix huit titres au compteur, comprenant les meilleurs moments des deux premiers albums de Black Country Communion dont les excellents « Song of Yesterday », « Sista Jane », « I can see your spirit », « The Battle for Hadrian’s Wall », la bombe « Black Country », les reprises de « The Ballad of John Henry » de Bonamassa et le fameux « Burn » de Deep Purple, tout cela suffit largement à notre bonheur et nous fait saliver dans l’attente de la prochaine livraison du groupe qui, vu le rythme de production de l’ami Joe et l’envie d’en découdre de Glenn Hughes, ne devrait p as trop tarder. Amen !
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.