Biographie Metallica: And Metal for all

Par Scred | le 15/09/2009 | Les autres articles sur le Métal

Metallica sans concessions
Jason Newsted s'intègre très vite et est accueilli chaleureusement par le public de Metallica.
Biographie Metallica: And Metal for all La sortie de "And Justice for All" et la tournée qui suit en 1988 le confirme amplement. Cet album est considéré par certains comme le meilleur de Metallica, il est en tous cas le plus complexe de tous... Les morceaux sont de plus en plus longs et comportent de nombreux changements de rythme ("Harvester of Sorrow", "Eye of the Beholder").

La vitesse d'exécution ralentit légèrement pour laisser la place à une lourdeur oppressante même si des titres rapides sont toujours présents ("Blackened", "D'yer Eve"). On trouve sur cet album le premier grand hit de Metallica, "One", qui donnera naissance à leur premier clip vidéo et à une polémique auprès des fans qui parait aujourd'hui ridicule : en effet, réaliser un clip pour un groupe de trash relevait à l'époque de la haute trahison ! Cependant, le clip de "One" qui emprunte des images au film dérangeant "Johnny s'en va-t-en guerre" est tellement inquiétant et malsain qu'il conforte Metallica dans son image de groupe sans concessions.

Les portes du succès mondial seront cependant défoncées en 1991 avec la sortie de "Metallica", également appelé "Black Album" à cause de sa pochette presque entièrement noire (clin d'œil au film Spinal Tap). L'arrivée du producteur Bob Rock, un habitué des grosses machines à tubes américaines (Bon Jovi, Mötley Crüe) y est pour beaucoup. Il insiste pour raccourcir les morceaux et offre à Metallica un son énorme, à la mesure de sa puissance sonore. Les titres "Enter Sandman", "Sad But True" et "Wherever I may Roam" contribuent à populariser le son Metallica alors que la ballade "Nothing Else Matters" accroche de nouveaux fans qui découvrent le reste de leur musique.

La tournée monstrueuse qui suit la sortie de l'album sera immortalisée dans le coffret "Live Shit :Binge & Purge", véritable objet de collection en forme de flight case géant, ainsi que dans un film en deux parties, "A year and a half in the life of Metallic " qui retrace l'enregistrement du Black Album ainsi que de la tournée mondiale qui suivit, en compagnie notamment de Guns n' Roses et Faith No More pour une tournée des stades américaine d'anthologie...
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.