Atari Teenage Riot - Hellfest 2013

Par Manue Fée C. | le 29/11/2013 | Les autres articles sur le Métal

Dimanche 23 Juin - Warzone
Ambiance dancefloor hardcore sur le Hellfest!
C'est un groupe qui fait figure d'ovni au milieu de la programmation qui est offert en Warzone pour le set de clôture du Hellfest 2013. Et en fait, pour terminer le festival comme sur une note de folie, et à la suite de Punish Yourself qui a déjà chauffé le public de la Warzone à blanc, le son survolté de Atari Teenage Riot ne semble pas détonner dans le paysage. Considéré comme le pionnier du « Hardcore Digital » – une expression faite sur mesure pour décrire le mélange de rythmes techno effrénés, de sonorités électro, mélangés à des riffs hargneux, et des hurlements révoltés, Atari Teenage Riot impose son idéal festif et révolutionnaire depuis sa formation en 1992, clamant haut et (très) fort son engagement anarchiste, antinazi et antisexiste, et est notamment connu pour reverser une partie de ses bénéfices au mouvement des Anonymous.
Alec Empire lance le show d'un « We are Atari Teenage fuckin' Riot !» De retour après une longue pause et avec un nouveau line-up, les trois membres de ATR semblent plus énervés que jamais, et déterminés à fêter l’effondrement de l’histoire – « The Collapse of History », leur dernier maxi –, dans la rage et la bonne humeur, suivis par un public survolté, prêt à se déchaîner et profiter jusqu'aux derniers instants de ce cru 2013 du Hellfest ! Sur scène, comme si le son n’était pas assez rapide et violent, d’énormes stroboscopes sont pointés vers le public, qui semble frôler la crise d’épilepsie à chaque instant. La machine est installée, les trois membres du groupe se relaient entre les platines et le devant de la scène, bondissants, hurlant, bougeant dans tous les sens. Les titres s’enchaînent à une allure impressionnante : « Start the Riot », « Blood in my eyes », puis le set se conclut avec leur nouveau morceau « Collapse of history », aux sonorités très techno, et terminera de retourner la Warzone et son auditoire avec l’incontournable « Revolution Action », véritable hymne révolutionnaire.
Le Hellfest aura donc offert une bonne grosse claque activiste aux derniers résistants de son édition 2013, qui terminent cette ultime soirée échevelés et essoufflés, des crampes dans les mollets et un grand sourire aux lèvres !

Setlist Atari Teenage Riot – Hellfest 2013
Black Flags
Start the Riot
Activate
Codebreaker
Blood In My Eyes
Shadow Identity
Collapse of History
Revolution Action


© P. Cremin - www.blackstage-photography.com
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.