Apple iPad 2 - Le test !

Par Scred | le 13/04/2011 | Les autres articles sur le Rock

Pomme d'Happy
Un an après l’arrivée de l’iPad, première tablette tactile digne de ce nom à débouler sur le marché, Apple nous fait le coup du revenez-y… Histoire de miner la concurrence et avec le sourire s’il vous plait. Lors de son traditionnel Keynote de printemps, Steve Jobs s’en amusait en imaginant que 2011 serait l’année des plagiaires, de Samsung à HP en passant par Motorola qui courent depuis des mois derrière l’iPad avec toujours un train de retard. En effet, que ce soit au niveau du prix, des performances ou du confort d’utilisation, chacun des produits qui s’apprêtent à envahir les rayons risque de faire pâle figure à côté du petit dernier de chez Apple, j’ai nommé l’iPad 2.
Apple iPad 2 - Le test ! Aujourd’hui, plus personne ne pose la question qui connut un certain succès lors de la sortie du premier iPad, à savoir : « a quoi ça sert » ! Steve Jobs passait alors volontiers pour un génie du marketing, capable de nous vendre un produit dont personne n’avait besoin. Plusieurs millions d’unités vendues plus tard, il faut bien se rendre à l’évidence, l’iPad sert à quelque chose. Que ce soit pour naviguer sur internet, gérer ses emails, jouer, regarder des films ou écouter de la musique, chaque possesseur de la tablette magique l’a très vite intégrée dans son quotidien.

Du coup, la nouvelle interrogation qui commence à faire florès dans les discussions du café du commerce, c’est : « quel est l’intérêt d’acheter la nouvelle version » ? Nous allons tenter d’y répondre.

Pour beaucoup d’utilisateurs, l’achat de l’iPad premier du nom s’est fait sur un coup de cœur. L’objet était beau, avait l’air de débarquer du futur et nous permettait de toucher littéralement du doigt le progrès. Cependant, de là à dépenser une fortune pour s’offrir le modèle à 64 Go, il y avait un pas que nous fument nombreux à ne pas franchir… Une capacité de stockage à 16 Go semblait raisonnable au vu du prix. Un an plus tard, il est évident que ce n’est pas assez ! Il y a donc fort à parier que beaucoup de mordus profiteront de la sortie de l’iPad 2 pour optimiser la contenance de leur tablette…

Ceci posé, quelles sont les nouveautés apportées par la firme de Cupertino à son produit qui justifieraient que l’on se jette dessus ? Outre son design plus profilé et plus fin que le modèle original, l’iPad 2 renferme un processeur A5 Dual Core calibré à 1Ghz qui le rend réellement plus rapide et performant. Cela se ressent nettement au niveau des graphismes et de la fluidité des jeux, mais aussi lors de l’utilisation de logiciels tels que GarageBand par exemple… Fini les rythmiques parfois approximatives avec la batterie, vous pouvez désormais vous lancer dans des improvisations à la Mikkey Dee sans bouger de votre fauteuil !

Cette rapidité d’exécution se répercute également sur la navigation internet, ainsi vous pourrez lire ces pages bien plus confortablement grâce aux améliorations apportées à Safari et télécharger encore plus vite les albums que nous vous conseillons sur iTunes ! Ou les écouter gratuitement sur les nombreuses applications de streaming musical disponibles dans l’App Store, à vous de voir… D’autant plus que le nouvel haut-parleur intégré, même s’il n’est pas tendre avec les basses, permet une écoute d’une grande qualité, pourvu que la pièce dans laquelle vous vous trouvez ne fasse pas la taille d’un hall de gare.

Autre nouveauté, les deux caméras (une VGA en façade et une HD au dos de l’appareil) dévolues à passer des appels en Facetime ou à photographier et filmer ce qui vous chante… Elles n’étaient pas indispensables, le format de la tablette n’étant décidément pas pratique pour ce genre d’exercice mais bon, elles y sont, autant en profiter !

Après trois semaines d’utilisation intensive, je peux donc vous garantir que l’iPad 2 tient bien toutes ses promesses. Pour ceux qui n’ont pas encore franchi le pas, c’est le moment ou jamais. Pour les autres, ce sera l’occasion de se faire un gros plaisir et de refiler votre ancien modèle à votre conjoint/parent/ami qui n’aurait pas encore été séduit par l’objet.

Ah, une dernière chose… L’iPad 2 est vendu moins cher que son aîné au moment de sa sortie. Une objection ? Personne ? Je m’en doutais !

    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.