Angus and Julia Stone - "A book like this"

Par Scred | le 14/12/2010 | Les autres articles sur le Folk

Lecture obligatoire
Vous allez trouver qu’on est un peu monomaniaques sur Actumusic avec Angus and Julia Stone… Ben oui, que voulez-vous, quand on tient un groupe pareil, on ne le lâche plus ! D’autant plus que si vous vous souvenez bien, je pestais encore très récemment sur l’impossibilité de se procurer en France les deux premiers albums du groupe, et bien le problème commence à être réglé ! En effet, devant le succès monumental de « Down the Way » qui squatte allègrement les têtes de gondole des grands magasins, la maison de disque vient de sortir de ses cartons « A book like this »… Hallelujah !
Angus and Julia Stone - "A book like this" « A book like this » est chronologiquement le second album d’Angus and Julia Stone, paru en 2008. C’est celui de la révélation, le premier où figurent des titres qui trouvèrent véritablement leur public. Et quels titres ! Commençons par le sublime « Bella », une ballade mid-tempo enivrante de beauté qui rappelle le Ben Harper des grandes années où Angus essaye de convaincre une belle inconnue de le suivre dans une machine volante construite pour l’occasion. On trouve également sur cet album la chanson « Hollywood » où Julia règle ses comptes avec le cinéma américain, lui reprochant entre autres choses de lui montrer des fins heureuses qui n’arrivent jamais dans la réalité. Ambiance…

Et puis il y a « Just a Boy », un titre plus rythmé évoquant tellement Neil Young tant dans l’interprétation qu’en fait Angus que dans l’harmonica qui traverse de temps en temps la rue sans regarder qu’on se pince pour vérifier qu’on ne rêve pas. Voilà pour les singles, mais bien entendu il n’y a pas que cela sur « A book like this »… Prenez ce « Wasted » par exemple, à écouter de préférence un lendemain de cuite quand les cheveux vous poussent à l’intérieur histoire de partager l’état de Julia Stone, un état généré en ce qui la concerne par une ivresse amoureuse. Touchant, émouvant et terriblement juste, ça sent le vécu.

On navigue de chanson en chanson en s’émerveillant de la richesse des refrains, de la grâce des mélodies toujours différentes et pourtant toujours familières, de la fausse nonchalance de « Stranger » au baroque « Another day » avec son ambiance de tombé de rideau en passant par le charme aérien de « Silver Coin » et de ses quelques notes de piano qui flottent entre deux eaux.

A l’époque de « A book like this », Angus and Julia Stone avaient déjà trouvé leurs marques et préparaient le terrain pour le chef d’œuvre « Down the Way », sagement, sans rien demander à personne. Un bon point pour cette réédition donc, sachant que le premier album du duo australien « Heart full of wine » fera également l’objet d’une sortie sous la forme d’une compilation intitulée « Memories of an old friend » reprenant de larges extraits du disque original, augmentée d’inédits et de titres piochés sur le « Red Berries » paru plus tôt cette année. On a donc pas fini de vous parler de nos petits chouchous !
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.