Alice in Chains + Ghost + Walking Papers

Par Damned | le 06/12/2013 | Les autres articles sur le Métal

Alexandra Palace - Londres - 9 Novembre 2013
Drôle d’affiche. Ghost en support d’Alice in Chains... Why not... Pourquoi pas Lordi en première partie de Soundgarden pendant qu’on y est ? Bof, pas bien grave, ce sont deux groupes en pleine actualité qui, malgré leur différence d’âge et d’univers, seront associés ce soir – et pendant toute la tournée en glaise d’AIC. Drôle d’endroit que cet Alexandra Palace d’ailleurs. Immense bâtisse victorienne dédié au divertissement londonien depuis 80 ans, on est loin d’une salle des fêtes ou d’un complexe sans âme. Bon, même si les odeurs de fritures embaumeront l’ambiance toute la nuit, le lieu en impose sérieusement et le hall principal où est posé la scène bien rempli.
La soirée débute avec Walking Papers, petit groupe de jeune inconnus jouant un blues-rock pas très original mais accrocheur. Ils ont sorti leur premier album l’année dernière et...
Alice in Chains + Ghost + Walking Papers Euh... ok je rembobine. On s’aperçoit vite que Duff McKagan est à la basse ce soir, que Barrett Martin des Screaming Trees / Mad Season tient les baguettes et que Mike McCready de Pearl Jam joue sur l’album (mais pas ce soir, faut pas déconner non plus). Bref, on est finalement loin du bal des débutantes ! Leur prestation fut plus qu’agréable, avec une section rythmique fluide et carrée. Le set passe à tout vitesse, bien aidé par les excellents jams basse-batterie en intro d’une bonne partie des chansons et la prestation intense de Jeff Angell au chant (« Your Secret's Safe with Me » ). Un bon moment en live (mais moins marquant sur album quand même)
.
On enchaîne rapidement avec les Très-Beaucoup-A-La-Mode Ghost ... Variété-métal ... Groupe carton-pâte ... Satanisme de supermarché ... Qu’importe la manière dont le groupe est décrié, il l’est à la mesure de leur succès. Hors de question pour moi de bouder un nouveau gilty pleasure, seulement 4 mois après leur passage remarqué et remarquable au Hellfest dernier. Ils auront été bien sûr à la hauteur de leur réputation. Inutile de revenir sur le dossier mais Ghost a définitivement plus de patate en live qu’en studio, où leur son vintage écrase l’impact des chanson. Pas vraiment de surprise, Papas Emeritus est toujours aussi drôle, les refrains toujours aussi entrainants et Monstrance Clock est une clôture de show excellente. Petite nouveauté : « If you have ghosts » a été jouée ce soir pour promouvoir la sortie prochaine de leur EP de reprises. Ce titre fera encore grincer les dents des réfractaires, car on s’éloigne de plus en plus d’un quelconque métal occulte. Mais le groupe fait vraiment ce qu’il veut : ce titre a été excellent sur scène et on est pas à l’abri que leur prochain album sonne comme du ABBA.

Sans transition, Alice in chains débarque avec ses écrans géants. Pas vu le groupe depuis leur passage mémorable au Bataclan il y a 4 ans. Depuis, Jerry Cantrell s’est coupé les cheveux. Aïe. Heureusement, le reste du groupe est capilairement au point (et musicalement aussi). Le set débute par Them Bones. Première seconde. Premier cri. Premières notes. Premier coup de marteau dans le crâne. Les 5 premiers titres seront d’ailleurs un embouteillage d’uppercut. Le groupe possède peu de disques studio à son actif mais quelle puissance dans leur répertoire ! Alice in chains fait partie des rares groupes élus à avoir réussi à remplacer avec succès leur frontman mort/fâché/emprisonné/enlevé-par-des-extraterrestres (rayer la mention inutile). Certes Duvall ne pourra reproduire la personnalité cabossée de Layne Stanley, mais ils ont trouvé là un sacré remplaçant pour faire vivre à nouveau leur musique depuis 2006 : la performance vocale est belle et bien là. Côté setlist, les 2 extraits de leur dernier LP sont vraiment lassants et poussifs à côté des 15 autres, c’est clair. Mais que faire face à « Man in a box » ou « Down in a hole » ? En un mot : imparable.

Avec ces trois très bons concerts d’affilés, dommage finalement que cette drôle d’affiche soit restreinte au Royaume-uni. Mais mon petit doigt me dit que ces 3 groupes débarqueront séparemment bientôt en France...


WALKING PAPERS

The Whole World's Watching
Red Envelopes
Your Secret's Safe with Me
Capital T
The Butcher
Two Tickets and a Room
Climber


GHOST

Infestissumam
Per Aspera ad Inferi
Con Clavi Con Dio
Stand by Him
Prime Mover
If You Have Ghosts
Year Zero
Ritual
Monstrance Clock


ALICE IN CHAINS

Them Bones
Dam That River
Check My Brain
Again
Man in the Box
Got Me Wrong
Last of My Kind
Hollow
Rotten Apple
No Excuses
Stone
We Die Young
Dirt
Down in a Hole
It Ain't Like That
Would?
Rooster
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.