Airbourne - Olympia - 22/11/2013

Par Peg | le 23/12/2013 | Les autres articles sur le Métal

Quoi de plus improbable que de voir des groupes de metal se produire sous l’égide du fantôme de Bruno Coquatrix, habituellement plus habitué à héberger de la variété ou des spectacles un brin moins saturés. Mais après tout, ça n’aura pas été la première fois...
D’ailleurs quelques jours plus tôt la mise en bouche était de taille avec la sublime date qui réunissait deux géants du genre, les vikings d’Amon Amarth précédés des désormais incontournables Carcass. Ce soir, c’est au tour nos quatre fanfarons australiens de venir enflammer les planches de ce lieu mythique. Et c’est peu dire, lorsque l'on sait ce dont les frères O'Keeffe et leurs deux acolytes sont capables.

Le quatuor draine désormais un public large et suscite un comportement addictif pour certains, il faut l'admettre. Nombreux sont ceux qui arriveront bien avant l'ouverture des portes, parqués derrière des barrières à 50m de l'entrée en plein milieu du trottoir, coincés entre les ballants, touristes, simples passants ou résidents du quartier évidemment étonnés de voir des gars bardés de patchs et déjà bien aidés d’un apéro chargé au houblon, et les fidèles, qui auront suivi le groupe sur quelques dates Européennes, finissant leur road trip Avenue de la Madeleine.

Car Airbourne c'est quoi...? Quatre jeunes mecs fans de Metal oldschool, baignés depuis leur plus tendre enfance dans l'héritage du genre et plus particulièrement dans celui de leur Australie natale. Souvent accusés, à raison, de s’inspirer grandement voir de plagier leurs mythiques compatriotes, AC/DC. Il devient néanmoins fairplay de leur reconnaître une certaine audace pour avoir tenté une carrière internationale en utilisant la même recette, d’autant que le pari est désormais largement gagné. Convaincre ceux qui n'auront pourtant jamais apprécié la musique de leurs aïeux aux costumes d’écoliers représente l'accomplissement ultime, car prêcher uniquement les convaincus aurait été trop simple...

Apres quelques dates françaises depuis 2008, deux Trabendo et un Zenith de Paris, suivies d’une prestation cette année au Sonisphere d’Amnéville, Airbourne nous propulse une fois de plus dans une ambiance totalement survoltée. L’éclairage violemment vitaminé, les riffs rapides et puissamment constants entrainent le public dans l’euphorie. Coudes à coudes, les metalheads se chargent de ce courant alternatif électrique et musical. La salle est pleine. Les premiers tintements de cordes annoncent un des événements les plus marquants de l'année sur la planète Metal parisienne!

Les premiers morceaux donnent le ton avec les puissants « Ready to rock » et « Too Much, too young, too fast ». Le plancher de la fosse tremble, les suspensions prévues pour amortir les mouvements (ou plutôt habituellement les dandinements des postérieurs de fans de variété et de pop) s’élèvent de cinq à dix cm rendant les déplacements houleux, au risque de finir sous une douche au doux parfum de 1664.

Torses nus, ou en t-shirts noir, en sueur dés la troisième minute, le groupe se donne à 300% durant tout son set, ponctué d’un passage en crowd surfing en plein milieu du titre « Girls in black » à défaut de monter sur un des pans de structure de la scène.
Après quelques titres du dernier album, un « Blond Bad and Beautiful » en bonne et due forme, le crescendo de saturation nous mène à un « Running Wild » dévastateur, titre phare du premier opus, toujours très attendu par le public…

Airbourne a su montrer au fil des années que l'on peut leur être fidèles, que nul n’entravera leur projet de conquête des cinq continents. Et avant tout, bien que proches d'une sonorité préexistante, ces quatre buveurs de bières, amateurs d’aéronefs et de pin-ups, apportent sans conteste une incroyable énergie et une fraicheur inégalée à la scène Metal actuelle.

Setlist Airbourne – Olympia – 22/11/2013

Intro: Main Title from "Terminator 2"

1. Ready to Rock
2. Too Much, Too Young, Too Fast
3. Girls In Black
4. Back in the Game
5. Diamond in the Rough
6. Blonde, Bad and Beautiful
7. Black Dog Barking
8. Cheap Wine & Cheaper Women
9. No Way But the Hard Way
10. Stand Up for Rock 'N' Roll
11. Live It Up
12. Raise the Flag
13. Runnin' Wild



Photos
© P.Cremin - www.blackstage-photography.com
    Dîtes nous si vous avez aimé cet article.